consultation médium

On a testé pour vous : une consultation avec une médium pure

Et si elle m’annonce que je vais vivre une année pourrie ? Et si elle prédit que mon mari va me quitter  pour une stagiaire ingénue de 23 ans ? Et si ses yeux se révulsent et qu’elle se transforme sous mes yeux ? Les scénarii catastrophe s’enchaînent dans ma tête. Bref. Je préfère vous le dire tout de suite, le trajet pour aller de chez soi jusqu’à une médium pure ressemble à un parcours du combattant au niveau du mental. D’autant que celle que je vais voir doit sa réputation au bouche à oreille seulement. Elle pratique la voyance sans support, peut entrer en contact avec les défunts, et elle ne veut pas qu’on lui pose de questions au début de la consultation. Son travail a elle, c’est de délivrer des messages. Et je ne suis pas au bout de mes surprises !

Le contact

Je ne suis pas très portée sur tout ce qui est ésotérique. Disons même que trop lire Stephen King adolescente m’a traumatisée à vie. Heureusement pour moi, Céline (c’est son prénom), me reçoit simplement, en tongs, dans sa maison. La pièce des consultations semble servir de pièce de musique avec un gros synthé qui mange toute la place. Il y a des chiens qui jouent dans le jardin, des plantes, des pierres de soin. Il n’y a pas de tentures violettes, de boules de cristal, de crucifix d’1 mètre de haut, ou de crânes humains bougeoirs. Être dans une maison familiale me rassure. Mon corps se détend (un peu). D’ailleurs, je n’arrête pas de me le répéter : détends toi si tu veux recevoir des messages. Détend toi si tu veux optimiser les 60 euros de la consultation.

Ça ne marche qu’à moitié.

Céline me rappelle ce qu’elle m’a dit au téléphone, qu’elle préfère délivrer les messages qu’elle reçoit sans que je pose de questions ou expose le motif de ma visite. De toutes façons, je n’en avais pas l’intention. Quelques années auparavant, j’avais consulté une cartomancienne à qui il avait bien fallu que j’explique tout sur ma question (professionnelle), en long en large et en travers. Elle n’avait fait que tirer des conclusions, en faisant mine de s’appuyer sur ses tarots. Je ne compte pas refaire la même erreur. J’acquiesce les lèvres serrées. Céline sourit, serre fort son collier en améthyste, me regarde, et me demande « prête? ». Je hoche encore la tête. Et c’est parti.

La consultation

Quelques semaines après cette consultation, je suis encore soufflée par ce qu’elle m’a dit.

La justesse de ses propos.

Céline a reçu de nombreux messages pour moi. Sans rentrer dans des détails intimes, elle m’a parlé de mes grands parents défunts, avec l’expression exacte que ma grand-mère utilisait tout le temps.

Elle m’a ensuite annoncé qu’une personne, un homme, voulait me parler. Céline se concentre, yeux fermés, serre encore plus fort son collier. Elle me décrit un homme décédé depuis peu, qui fait beaucoup de mouvements, est énervé, pas contre moi, mais contre une autre personne qui a provoqué une dispute entre nous. Je suis soufflée car je comprends qu’elle me parle de mon oncle avec qui j’étais brouillée, effectivement à cause de son épouse. Cela me pesait sur la conscience car je n’avais pas eu le temps de me réconcilier avec lui. Grâce à Céline, c’est chose faite. Et rien que pour cela, cette consultation en valait la peine.

A ce stade je suis convaincue de sa bonne foi, et de l’honnêteté de sa démarche. Cela ne m’empêche pas de me sentir troublée.

Il y a des moments de silence, elle semble vouloir « capter » des messages. Respectant ses consignes et ma décision, je ne dis rien.

Une autre révélation arrive sans lien avec la précédente. Un voyage qui aurait dû se faire mais qui a été annulé au dernier moment. Un pays qui commence par I. Je réfléchis. Rien ne me vient. Italie ? On y va souvent. Et puis je me rappelle que j’étais prête à réserver un billet pour l’Inde pour les affaires, mais que mon passeport étant périmé j’avais dû annuler à regret. Incroyable. J’avais oublié cette histoire, et voilà qu’elle me la ressort. Elle continue sur sa lancée, ses mains toujours serrées autour de son collier. Il faut y aller. Il y a quelque chose pour vous. Ses mots sont « on me dit qu’il vous faut y aller. Qu’il y a quelque chose pour vous ».

Les « messages » se succèdent pendant une demie heure, sans liens entre eux. Le tournis me guette.

« vous avez un projet mais qui a été refusé, il faut persévérer, vous allez recevoir une réponse ». Là encore, c’est juste.

« Vous avez eu une maladie grave » → juste aussi.

Par pudeur, je n’évoquerai pas sur Internet les autres messages que Céline me délivre sur ma vie amoureuse (pas de stagiaire de 23 ans en vue, ouf!), la façon très juste dont elle a décrit mon mari, mes peurs, mes projets, ma vie professionnelle… Mais c’était très précis, très juste. Le passé, le présent, et parfois le futur. Troublant.

Et après ?

Céline a répondu avec simplicité et bonne humeur à mes questions sans que j’aie besoin de les formuler. Par contre, depuis, je me pose d’autres questions beaucoup plus métaphysiques. Comment est ce qu’on ressort d’une séance de voyance pure ? Pas évident de décrire la sensation, surtout quand on est une cartésienne de compétition comme moi. Pendant le trajet retour, j’ai rejoué la consultation à chaud, essayé de comprendre si elle avait pu capter ces messages à partir de mon attitude, de mes expressions. Après tout, c’est le travail des mentalistes ! Mais non. Mon oncle, ce voyage en Inde, l’expression de ma grand mère, mon cancer… Impossible de deviner, même pour un grand magicien. Parano jusqu’à la moelle, j’imagine qu’elle a tapé mon nom dans Google et collecté des informations, mais je ne lui avais donné que mon prénom ! Avons-nous des amis en commun ? Pas à ma connaissance.

Ces hypothèses réfutées, impossible pour moi de le nier, il ne reste qu’une possibilité: la médiumnité.

Précisions

Au moment de la consultation, Céline n’était pas au courant de mon intention de rédiger ensuite un article sur Le Canapé c’est La vie; J’étais une cliente lambda.

Nous n’avons aucun lien commercial.

Pour celles et ceux qui voudraient plus d’infos, ses coordonnées sont Céline Murtas, et son téléphone ((((06)))62219172