Quelle est la différence entre le remords et le regret ?

par adm
Différence entre remord et regret : comment distinguer ces deux émotions ?

Le remords et le regret sont deux émotions que peut ressentir une personne dans une situation spécifique. Si elles sont généralement confondues par la plupart des individus, ces deux notions présentent toutefois bien des différences. Le remords est particulièrement lié au sentiment de culpabilité à la suite d’une mauvaise action tandis que le regret n’intègre pas le concept moral. Comment reconnaître clairement lorsque vous éprouvez du remords ou du regret ? Découvrez dans cet article ce qui différencie ces deux émotions.

Qu’est-ce que le regret ?

Le regret désigne une émotion négative qui se manifeste chez une personne lorsque celle-ci remet en question des actes commis. Une personne qui se dit que les choses auraient plus eu un meilleur dénouement si elle avait fait les choses autrement ou d’une certaine manière, éprouve des regrets. Vous avez par exemple :

  • « Si j’avais pris davantage au sérieux mes cours, j’aurais pu mieux travailler à l’école » ;
  • « J’aurais dû mieux négocier pour l’achat d’une telle chaussure » ;
  • « Je n’aurais pas dû manger ce plat trop lourd autant au déjeuner ».

Ainsi, le regret est toujours accompagné d’un sentiment de culpabilité. Cela dit, il n’intègre pas de notion de morale. L’action regrettée n’entre pas sur le plan moral.

Quels sont les différents types de regret ?

Il existe différents types de regrets à savoir :

  • Les regrets d’action ;
  • Les regrets d’inaction.

L’objet d’un regret peut être dû à une faute de commission ou d’omission. Il s’agit d’une différenciation très importante, car les regrets d’action ou de commission se distinguent des regrets d’inaction ou d’omission à travers leur intensité et leur durée.

Bon nombre d’études ont démontré que les décisions de faire quelque chose entraînent un regret plus intense que les décisions de ne rien faire. Par contre, les regrets d’inaction ou de n’avoir rien fait sont plus durables. Lorsqu’il s’agit des plus grands regrets de leur vie, les personnes mentionnent généralement plus de choses qu’elles n’ont pas faites plutôt que celles qu’elles sont faites.

Qu’est-ce que le remords ?

Est-il mieux d’avoir des remords que des regrets ?

À la différence du regret, le remords comporte un aspect moral et social. En effet, il est toujours accompagné d’un sentiment de culpabilité à la suite d’une mauvaise action, c’est-à-dire quelque chose de mal. Le regret peut quant à lui se limiter à un simple chagrin d’avoir fait quelque chose et parfois un sentiment de culpabilité.

Le remords revêt une dimension morale importante qui peut intégrer le sentiment de honte d’avoir fait quelque chose de mauvais selon des règles sociales. Il implique un concept de rédemption qui ne se trouve pas dans le regret. En effet, une personne peut regretter d’avoir fait quelque chose, décidé d’une rupture amoureuse par exemple, sans pour autant décider de se repentir. En revanche, l’individu qui a des remords regrette tellement son acte qu’elle voudrait l’effacer du passé. Il se sent coupable et peut même en venir à s’excuser.

Est-il mieux d’avoir des remords que des regrets ?

Selon bon nombre de personnes, il est préférable d’avoir des remords que de regrets. Étant donné que le regret d’inaction est plus douloureux et durable, mieux vaut tenter des choses quitte à les regretter que de ne rien faire. Cependant, cette pensée n’est pas nécessairement bonne. Une action peut parfois entraîner des remords plus douloureux que des regrets.

La meilleure des choses reste donc d’estimer les conséquences d’une décision (action ou inaction) avant de la prendre. Il faudra également garder à l’esprit qu’une vie sans regret est impossible et que des regrets peuvent permettre de tirer des leçons très utiles et se comporter bien à l’avenir.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Vous pourriez aussi aimer

Laissez un Commentaire