Les Adultes Avec Un Doudou Sont des Êtres Supérieurs, et Toc !

La décennie à venir affirmera le droit à la différence. Aucun sujet ne sera plus considéré comme interdit ou inacceptable. Nous serons libres d’arpenter les rues avec le look de notre choix. De tenir la main du partenaire de notre choix. Nos opinions seront respectées, et si nécessaire, affichées sur des pancartes.

A la toute fin, il restera un seul sujet inabordable: Les adultes avec un doudou.

 

 

L’origine du doudou

Qui n’a pas senti son cœur fondre devant un enfant agrippé à son doudou ?

Le tandem fait plaisir à voir. Sa manière de le tenir, comme un prolongement de soi. Comme une évidence indispensable. L’objet le plus précieux du monde. Enfin, juste après le chocolat.

Couverture toute douce, nounours ou tout autre animal, les enfants ne discriminent pas les espèces quand il s’agit de se trouver un meilleur ami en peluche. L’amour inconditionnel à portée de bras.

D’ailleurs, le doudou le rend bien.

Toujours présent pour un gros calin, confident ultime de secrets inavouables, marchand de sable, le doudou est un objet multitâche, capable de tout.

Sa spécialité ? Procurer un sentiment fort de sécurité affective

 

Tous les adultes ont un doudou. Oui, même ceux qui disent « pffff pas moi, j’ai passé l’âge»

« Aujourd’hui je prends mon sac Darel, il fera bien à ma réunion importante » → doudou de réassurance

« Je vais mettre les boucles d’oreille de ma grand-mère. Elles me porteront chance » → doudou superstieux

« J’ai passé une journée pourrie, j’ai juste envie de me mettre sous ma couette toute moelleuse » → doudou confort.

« Ce coussin, il est à moi, personne n’y touche » → doudou enfance

« Quand je touche mon collier, ça me fait du bien » → doudou de réassurance

Dès que plus ou moins consciemment, un objet est associé à à une dimension affective, le monde du doudou pointe le bout de son nez. Si en plus sa présence a des effets positifs (relaxants, rassurants) sur l’adulte, on est en plein dedans.

 

 

Les adultes qui ont un doudou et qui assument

Et ils sont plus nombreux que vous le pensez.

Scène incroyable. Nous sommes en week-end avec les amis de mon copain. 3 couples au total. Pendant que les hommes assumaient leur mission de cuisson des merguez, nous, les femmes, avons timidement commencé à parler « objet rassurant », ou « pourquoi les adultes n’auraient pas d’objets rassurants ».

Trois verres de vin plus tard, nous avons tout déballé. Je veux dire, nos doudous respectifs, jusque-là cachés dans les valises :

  • Crado, le nounours de l’enfance pour Claire
  • Roger, la peluche chimpanzé (avec timbales) de Camille
  • La couverture toute douce d’Alice (la couverture n’a pas de prénom)

Soirée magique entre nouvelles meilleures copines, avec nos doudous protecteurs à côté.

Pourquoi un doudou quand on est adulte ?

Pour répondre à cette question, voici un sondage exclusif d’adultes qui en possèdent un et ne s’en séparent presque jamais.

 

Nounou, le doudou d’Alexia.

Adultes avec un doudou

Nounou ébouriffé

Alexia est une femme d’affaires au brushing impeccable. Elle manage une équipe d’une trentaine de personnes. Sa voix fait office d’autorité dans toute son entreprise, et même son quartier. Son doudou, un nounours de son enfance n’a pas le droit de quitter la maison. Avant de partir de chez elle elle installe confortablement Nounou sur un oreiller bien tapoté pour qu’il s’y sente bien.

Le savoir bien installé apporte à Alexia un sentiment de sécurité toute la journée.

 

Mimi, le doudou d’un… OMG, le doudou d’un homme !

Adultes avec Un doudou

Mimi sur son lit

Je ne vous raconte pas la surprise ! Enfin si je vous la raconte. Cet homme formidable qui assume sa part de tendresse (non on ne vous donnera pas son numéro de téléphone) s’est confié à son amie, un soir d’automne dans les Pyrénées Orientales. Oui, il habite dans le Sud, qualité supplémentaire.

Totalement assumé, car trônant au milieu de l’appartement de Stanislas, Mimi gère le confort adoré de son existence de peluche. Stanislas ne parle pas à Mimi. Entre eux, pas besoin de mots. Le regard suffit pour se comprendre.

 

Tigrou est le meilleur ami de Nathalie.

Elle l’affirme. Personne ne la comprend mieux que son Tigrou. Mister T pour les intimes. D’ailleurs, comme la photo ne le montre pas, Tigrou n’est pas une peluche. C’est la réincarnation d’un vrai tigre, cet animal royal.  

Adultes avec un doudou

Le Timide Tigrou

 

Souricette a passé ces derniers temps au fond d’un placard mais…

Adultes avec un doudou

Souricette, la Reine des Souris

Le nouveau petit ami de Magali ne supportait pas l’idée qu’elle ait besoin d’une souris en peluche pour se sentir bien. D’ailleurs, Magali a dû endurer des reproches grinçants :

  • « t’as quel âge ? »
  • « Non mais tu imagines quelqu’un débarque ? »
  • « Sérieux, tu n’as pas honte? »

La mort dans l’âme, et surtout amoureuse, Magali a cédé et déposé Souricette dans un placard. Au fond… Mais avec des petits coussins, et tout le confort.

L’homme manquant d’empathie a fini par partir de l’appartement de Souricette. Une rupture. Et elle a retrouvé toute sa place, première dans le cœur !

 

 

Faut-il enfermer les adoudoultes ?

80% de la rédaction du Canapé C’Est La Vie en possédent un, nous pensons que non. Nous poussons la pensée plus loin : si plus d’adultes avaient des doudous, il y aurait moins de guerre. (Les doudous, c’est tout doux)

Il faudrait au contraire faire des exemples de ces adultes qui ont su garder un lien fort avec leur enfant intérieur. Ils ont su mettre en place une bulle intime de réassurance, incarnée par une peluche adorable.

Qui mérite toute sa place !

No Comments

Leave a Comment