Syndrome de l'imposteur

Le syndrome de l’imposteur – Êtes-vous concernée ?

Avez vous déjà craint que votre patron, vos collègues ou vos amis découvrent que vous n’étiez qu’une mascarade ? Pire, vous participez à une réunion de travail, ou à un afterword convivial, et tout à coup, vous imaginez qu’un immense panneau lumineux clignote au dessus de votre tête : USURPATRICE

Cette sensation s’appelle le syndrome de l’imposteur : la peur d’être « découverte », que toutes vos réussites ne sont que des coups de chance, que les autres sont bien mieux que vous, méritent plus votre salaire, votre prime, votre poste. Une peur de tout perdre imminente, suite à la découverte du pot au roses imaginaire, se colle aux basques des personnes qui en souffrent.

Un air de déjà vu ?

Pour en être sûre, faites le test !

 

 

Quand on vous fait un compliment sur votre intelligence, ou vos réussites, quelle est votre réaction ?

Votre élément naturel pour profiter des weekends :

Il m'arrive de penser que si mes proches me connaissaient vraiment, ils m'aimeraient moins. Cette pensée est-elle familière ?

Comment supportez-vous la critique ?

Vous rappelez-vous plus facilement de vos erreurs que de vos réussites ?

Si un recruteur décide de ne pas donner suite à votre candidature, que pensez-vous ?

Selon vous, à quoi sont dues vos réussites ?

Au travail, avez vous du mal à vous imposer ?

Souffrez-Vous Du Syndrome de l'Imposteur ? Faites le Test pour le découvrir
Ouille ! Vous êtes persuadé(e) d'être un imposteur
Vous naviguez dans votre vie professionnelle ou familiale avec la peur que le pot aux roses soit découvert. Or, ce pot aux roses n'existe pas ! Vous l'avez inventé de toutes pièces, à force de vous demander si vous êtes à votre place , en famille ou au travail. Cette sensation de remise en question est le résultat d'une très grande sensibilité, et paradoxalement cible les personnes qui réussissent. Pour outrepasser ce syndrome de l'imposteur, voici quelques pistes : 1/ Réaliser qu'énormément de personnes sont concernées, dans tous les domaines: artistes, femmes d'affaires, mères de famille. Leur point commun : vouloir toujours faire au mieux. 3/ Cesser de se comparer à d'autres personnes. Comme écrit dans le test, nous sommes tous le riche ou le pauvre de quelqu'un ! Vous naviguez dans votre vie professionnelle ou familiale avec la peur que le pot aux roses soit découvert. Or, ce pot aux roses n'existe pas ! Vous l'avez inventé de toutes pièces, à force de vous demander si vous êtes à votre place , en famille ou au travail. Cette sensation de remise en question est le résultat d'une très grande sensibilité, et paradoxalement cible les personnes qui réussissent. Pour outrepasser ce syndrome de l'imposteur, voici quelques pistes : 1/ Réaliser qu'énormément de personnes sont concernées, dans tous les domaines: artistes, femmes d'affaires, mères de famille. Leur point commun : vouloir toujours faire au mieux.2/ Cesser de se comparer à d'autres personnes. Comme écrit dans le test, nous sommes tous le riche ou le pauvre de quelqu'un !3/ Vous autoriser à être fière de vous et de votre parcours. En consultation de sophrologie, je demande souvent à mes patientes de me citer 3 de leurs réussites : Réussir le bac, décrocher un job de rêve, obtenir une prime, élever des enfants, … Alors, quelles sont vos réussites ?
Vous avez confiance en vous et savez vous remettre en question !
Vous ne manquez pas de confiance en vous, et avez su trouver un parfait équilibre entre remise en question et fierté de vos réussites. Vous considérez que vous méritez votre place. Vous abordez vos réussites sans fausse modestie.
Vous n'êtes pas loin de penser que vous êtes un imposteur
Vos réponses semblent concorder avec un début du syndrome. Peut-être traversez-vous en ce moment une phase de doute. Au travail, ou dans votre vie personnelle, une question se pose « suis-je à ma place ? Et « est ce que je la mérite ? ». La réponse est oui ! Pour atténuer cette sensation, quelques pistes : 1/ Réaliser qu'énormément de personnes sont concernées, dans tous les domaines: artistes, femmes d'affaires, mères de famille. Leur point commun : vouloir toujours faire au mieux.2/ Cesser de se comparer à d'autres personnes. Comme écrit dans le test, nous sommes tous le riche ou le pauvre de quelqu'un !é/ Vous autoriser à être fière de vous et de votre parcours. En consultation de sophrologie, je demande souvent à mes patientes de me citer 3 de leurs réussites : Réussir le bac, décrocher un job de rêve, obtenir une prime, élever des enfants, … Alors, quelles sont vos réussites ?