comment s endormir quand on est stressé

Comment s endormir quand on est stressé – 7 astuces pour trouver les bras de Morphée

Ca n’est pas encore la chandeleur, et pourtant vous passez vos courtes nuits à faire la crêpe. Un coup à droite, un coup à gauche. Sur le dos, sur le ventre. Le coussin demande pitié.  A force d’être lui aussi retourné, il a le mal de mer. Dans votre tête, vous ruminez un film. Voire plusieurs films, tous anxiogènes.  Entre deux pensées apocalyptiques, une seule question « Comment s endormir quand on est stressé ».

Cette agitation est paradoxale, car toute la journée, vous avez songé au moment merveilleux ou vous pourrez enfin vous jeter dans un lit bien moelleux. Le soir venu, vous attendez que le marchand de sommeil vous jette une bonne poignée de sable.

Sauf que… quasi instantanément avec la position horizontale, vos pensées s’activent, en mode cauchemar tourbillonnant. Tout ce qui vous a contrarié en journée revient puissance 10. Les dépenses du mois, le découvert à la banque, le bruit bizarre de la voiture qui, vous en êtes sûre de chez sûre va coûter un bras, la réunion de demain. 

Pour dormir comme un loir,  et arrêter de ruminer des films, voici 7 astuces à adopter dès ce soir.

 

Mettre en place une transition entre journée de travail et temps pour soi.

Merveille de l’organisme, notre cerveau peut accomplir des milliards d’actions à la seconde. Pendant que vous lisez ces lignes, vos neurones s’entrechoquent, s’organisent, stockent à une allure frôlant la frénésie. Pourtant, si vous ne précisez pas à cette machine incroyable « ma journée de travail est terminée », votre cerveau pense toujours y être, et vous tient donc éveillée. C’est aussi simple que cela.

D’où l’intérêt de petits rituels agréables pour assimiler qu’il est temps de se reposer. Si votre trajet le permet, pourquoi ne pas faire le chemin à pied pour vous vider la tête ? Sinon, pensez à vous (re)mettre aux audiobooks (en évitant les romans de Stephen King). 

Se rendre dans une salle de sport est une bonne idée si votre cycle circadien vous l’autorise. Certaines personnes se détendent complètement après une séance de cardio, et un bain de sueur,  tandis que pour d’autres, l’effet est inverse : le corps est tendu comme une arbalète, l’exercice physique n’a fait que favoriser une nuit agitée.

Si vous êtes dans cette situation, rabattez vous sur une petite séance de 5 minutes de respiration abdominale. Tous les jours après le travail.

 

Le café est l’ami du matin, et l’ennemi du soir.

Là encore, chaque organisme est différent La nature est ainsi faite qu’une personne peut boire un ristretto pour s’endormir tandis qu’une autre en boira une goutte, sans jamais plus fermer l’oeil de sa vie. Dans tous les cas, pour atteindre votre objectif de bien dormir, il faut dès 13h arrêter la caféine. Et la théine. 

 

Choisir les bonnes plantes pour décorer sa chambre (et dormir comme un bébé).

Quand j’étais petite, dans les années 70 disons, maman m’avait appris qu’il ne fallait surtout pas avoir des plantes dans la chambre car elles mangeaient l’oxygène. Oui oui. Heureusement, depuis, j’ai creusé la question et appris que les plantes pouvaient non seulement dépolluer mais aussi favoriser le sommeil! La NASA s’est même penchée sur le sujet. Après des années d’études,  son verdict est sans appel : la meilleure plante pour le sommeil est… l’aloé-véra. Pour ne rien gâcher, l’aloé-véra est aussi un dépolluant hors pair, redoutable adversaire des  formaldéhydes.

 

Identifier les sources de stress, et les gérer en journée

Trop souvent, la chambre douillette faite d’amour et de repos bienfaiteur se transforme en porte des enfers. Sitôt allongée, la boite de Pandore s’ouvre, et le stress de la journée surgit.

Pourquoi attendre le soir pour s’occuper des tracas ?

Dès que vous ressentez en journée une émotion négative, une inquiétude, une petite vexation, arrêtez-vous trois minutes pour y réfléchir. Donnez lui des mots simples, une phrase neutre de description. Tout paraît moins effrayant en mode factuel: ma collègue de travail m’a saboté mon rapport, je suis en colère ». « Ce %!! m’a coupé la route, j’en ai marre qu’on me manque de respect ». Etc… En verbalisant sans affect ce qui vous cause souci, vous désamorcez la bombe anti sommeil qui s’y cache.

 

Surtout ne pas commencer à surfer sur le net.

Tout le monde vous le dira : la lumière bleue des ordinateurs, tablettes et autres smartphones est une tueuse de sommeil. Cette lumière bleutée trompe le cerveau, lui faisant croire qu’il est temps de s’éveiller. Si vous êtes en période de rupture amoureuse, enquêter sur la nouvelle vie épatante de votre ex via les réseaux sociaux n’est pas non plus une bonne idée pour s’endormir.

 

Si vous n’arrivez pas à dormir, inutile de s’acharner : Il faut se lever et s’agiter

Personne ne souhaite rester en état de stress toute la nuit. Alternant entre les pensées anxiogènes et les angoisses : il faut que je dorme ! Il faut que je dorme ! Plus vous observez vos pensées tourner en rond, en les enjoignant de déguerpir, plus vous les alimentez. Rester allongée avec ces shémas en route ne fait que vous affaiblir. A long terme, votre organisme finit par assimiler le lit à un endroit insecure. Pour briser ce cercle vicieux anti sommeil, laissez refroidir votre literie : levez-vous et trouvez une occupation. Pas trop sportive, bien entendu. Tentez une verveine, écoutez de la musique apaisante, prenez un bain chaud.

 

Cacher le réveil pour éviter l’obsession de l’heure qui tourne, tourne, tourne

23:30, c’est bon, je peux encore tenir demain, il faut que je dorme. 1:10, il faut que je dorme, sinon demain ca va être la catastrophe. Il faut que je dorme. 3:45 : bon, sinon au niveau impôts, cette année, je vais me faire défoncer. Je vais donc avoir des problèmes financiers. D’ailleurs, le petit bruit du moteur de la voiture c’est sûrement une très grosse panne. Il faut que je dorme.

En regardant le temps défiler sur le réveil, vous augmentez votre charge de cortisol, plongeant dans un cycle infernal.

 

A la question : Comment s endormir quand on est stressé, on conclut par il faut baisser la température de la chambre : 18°C, pas plus !

Si vous êtes frileuse, plutôt que pousser le chauffage les longs mois d’hiver, empilez les couettes. Cela renforce l’idée que : lit = cocon.

 

No Comments

Leave a Comment