La Paix dans le monde, C’est Bien. Mais la paix avec soi, c’est déjà un bon début – Sophrologie & Bonne Humeur

La Sophrologie pour faire la paix avec soi

La sophrologie se vit, plus qu’elle ne s’apprend. Elle s’appuie sur :

  • L’action positive (se tourner vers les sentiments agréables, au niveau du corps et du mental pour rétablir sa bonne humeur et le calme.

  • Le schéma corporel est une notion clé de la sophrologie. Il englobe le « comment je me sens, comment je me vois, comment j’aime mon corps, comment je me situe au monde » Cela implique une représentation juste et positive de son corps pour améliorer l’image de soi.

  • Vivre « ici et maintenant » : dans l’instant présent avec ses cinq sens.
  • Dans cet article, je rajoute la bonne humeur. Car une visualisation positive, avec sa petite pointe d’humour,  peut nous relier très rapidement à une sensation plus agréable à vivre pour bien commencer la journée

Parfois, nous avons perdu ce lien avec le corps, nous le vivons mal. Au niveau du mental, notre juge intérieur est souvent trop sévère…  la sophrologie permet de se retrouver et de faire la paix avec soi.

S’aimer inconditionnellement, ou comment devenir sa propre meilleure amie

L’harmonie corps esprit, ca a un sens. Peut-être pas tout de suite, maintenant, mais quand on a pratique la sophrologie pendant quelques semaines, on apprend à mieux se connaître. A enfin s’épargner toutes les pensées parasites qui dévorent l’énergie et tuent l’estime de soi. Plus on pratique des petits exercices, plus on sait  se mettre dans une bulle de bien-être, à n’importe quel moment.

Je peux apprendre à aimer mon corps. Le chérir. Tomber amoureuse de mon corps, lui demander de m’épouser pour le meilleur et pour le pire, jusqu’à ce que la mort nous sépare.  Je veux avoir un grand fan intérieur qui me félicité pour mes efforts.

La bienveillance intérieure resplendit à l’extérieur.

Se débarrasser de… mais au fait comment ca s’appelle ? Vous savez, le truc là… qui crispe.

  • Ruminations mentales
  • Hyperactivité mentale
  • Se faire des films
  • Trop penser
  • Scénariser
  • Ressasser
  • Pensées parasites
  • Bordel intérieur

Nous enchaînons douze à vingt cycles respiratoires par minute, soit environ neuf cent respirations de l’heure. Plus de vingt milles par jour.

Alors qu’on pourrait juste se focaliser sur sa respiration par le ventre et être bien, notre mental est occupé par ailleurs, toute la journée, tout le temps par plein de scénarios : 

  • mon collant va se filer, j’aurais dû mettre les opaque
  • Je crois que j’ai plus de blush d’un côté que de l’autre, ca m’apprendra à vérifier.
  • Je ne suis pas une maman fantastique, sinon mon enfant serait plus calme. D’ailleurs je crois que la maîtresse m’a regardée bizarrement ce matin.
  • j’ai fermé la voiture ? J’oublie toujours tout !
  • Ma collègue est plus intelligente que moi. J’aurais dû mieux me préparer
  • Si ca se trouve, je vais bafouiller en réunion
  • Ce soir je ne vais pas dormir, j’en suis sûre

Reconnaître Hollywood dans sa tête et arrêter les scénarios

Prenons l’exemple d’un rendez-vous amoureux. Il est 17h, vous devez rejoindre votre prétendant à 20h au restaurant (point A), mais il ne vous a pas encore donné l’adresse exacte. A ce stade, vous savez juste que vous devez le rejoindre Place de la Mairie à 20h (point B)

Deux possibilités : 

Quand le scénario commence à se mettre en place, brandissez votre nouveau talisman, votre arme secrète

Tout d’abord prenez une grande respiration abdominale pour faire la place à un peu de positif et de bonne humeur. Puis, encore une autre, jusqu’à ce que le calme s’installe. Quand vous avez retrouvé un rythme respiratoire régulier, visualisez votre nouveau panneau favori :

Et vous, quelles sont vos astuces pour éviter les pensées négatives ?

No Comments

Leave a Comment