Déo naturel qui résiste à a canicule

3 Déos Naturels Qui Résistent Vraiment à La Canicule

Aujourd’hui, nous allons parler de nos aisselles, et aussi de la nécessité de les faire évoluer en société. Cela ne vous a pas échappé : Nous amenons nos aisselles partout : à la salle de sport, au lit, à notre premier rendez vous amoureux. On les affiche pour relever un chignon au printemps, sur la plage en plein soleil….

Pendant que les promesses des marques de déodorant jouent la surenchère de l’efficacité 24h, 48h et même (au secours) 72h , les produits chimiques qui les composent ne sont pas en reste. Leur quantité dans une si petite bouteille utilisée quotidiennement près de nos seins adorés en devient inquiétante. Les études commencent à en démontrer scientifiquement la dangerosité, au vu de la récurrence d’utilisation. De quoi nous motiver à oser le naturel en toutes saisons, vous ne trouvez pas ?

Alors oui. Tester des déodorants bio pendant l’été, par 30 degrés, c’est un peu comme essayer un nouveau sérum surpuissant le jour de son mariage.

Au Canapé C’est La Vie, nous avons relevé le défi.

Et miracle, nous avons trouvé des déodorants naturels efficaces !

 

Immersion dans le monde des déodorants bio et naturels

Premiere découverte: les étiquettes. Rares sont les personnes qui se lancent dans l’aventure. Et pour cause, elles sont incompréhensibles, surtout sur les déodorants vendus en hypermarché. A part Aqua et Aluminium qui nous parlent un peu plus, et sur lesquels nous sommes fixées (aqua =bien, aluminium = dangereux), nous n’avons aucun moyen d’estimer les effets à long terme d’ingrédients tels que l’Hydroxyisohexyl 3-cyclohexene.

 

Naturel Pas naturel
Butyrospermum parkii (beurre de karité), Sodium bicarbonate (Bicarbonate de soude), Maranta arundinacea (arrowroot) powder, Theobroma cacao (cacao) seed butter, Tocopherol (vitamin E)  Aqua, aluminum chlorohydrate, cetearyl alcohol, ceteareth-33, parfum, linalool, geraniol, dimethicone, alpha-isomethyl ionone, coumarin, phenoxyethanol, limonene, tetrasodium glutamate diacetate, hydroxyisohexyl 3-cyclohexene carboxaldehyde, hydroxycitronellal, citronellol, pentylene glycol, hexyl cinnamal, benzyl alcohol (F.I.L. C51843/1).

 

Pour pallier à ce manque, le site www.laveritesurlescosmetiques.com propose un moteur de recherche. Ce moteur recense tous les composants,  et les classe avec des codes couleurs simplissimes pour bien se repérer : du 3 smileys verts → incroyablement bon pour notre peau, aux 3 smileys rouges, à fuir.

 

Test numéro 1 : Le Poudré de chez Clémence et Vivien – A la fleur d’oranger et lavande 

C’est un déodorant « baume », proposé dans un pot en verre de 50g.  Le poudré - Clémence et Vivien    

L’application est super facile tant la texture est crémeuse. Clémence et Vivien recommandent de l’appliquer avec le doigt. Pour ma part, j’ai préféré prélever une petite quantité avec une spatule avant de le déposer sur mes aisselles. Sa texture lui confère une application cocon, qui rentre bien dans tous les plis. Côté parfum, rien de capiteux, comme c’est trop souvent le cas au rayon bio.

Le Poudré dégage une odeur agréable, option fraîcheur, avec des accents de lavande. Les notes de fleur d’oranger se dévoilant un peu plus tard. A noter que je venais de m’épiler quand j’ai testé ce déodorant sur ma peau pour la première fois, et bonheur, pas un seul picotement ! Compte tenu du nombre de fois post-déo ou j’ai couru partout dans la maison, les bras en l’air à souffler sur mes aisselles comme une damnée… Appréciable.

Tout de suite après le bonheur … l’inquiétude. Si ca ne pique pas après l’épilation, est-ce que le déodorant crème tiendra ses promesses ?

La réponse est oui, sans hésiter. Est-ce les propriétés anti bactériennes du Poudré ou la synergie de tous les ingrédients ensemble ? Les résultats sont là. Le Poudré de Clémence et Vivien a tenu toute une journée de piscine en plein soleil avec trois gosses à supporter surveiller, et 30 degrés. Il a même résisté aux nombreux bains chlorés. Eu égard aux conditions extrêmes du test, je me suis autorisée une petite retouche préventive vers midi, surtout pour me rassurer mentalement.

Fait remarquable sur ma peau acide, son parfum (fleur d’oranger et lavande) n’a pas tourné.Déo naturel qui résiste à a canicule - Le poudré

Bilan : aucune mauvaise odeur à déplorer. Du coup, on a envie d’essayer toutes les autres senteurs. Les déodorants naturels de chez Clémence et Vivien se déclinent en : sucré, herbacé fleuri , … de quoi ravir toutes les narines.

 

Clémence et VivienClémence et Vivien est une marque française, leurs produits sont tous faits en France, vegan et Cruelty free, c’est à dire non testé sur les animaux. On adopte !

Prix : 8,60 euros le pot de 50 grammes, qui doit durer plus d’un mois.

Ou se procurer leurs produits : Sur l’e-shop de la marque, et partout en France dans les boutiques spécialisées

Ingrédients : bbutyrospermum parkii (karité)*, zhea corn starch (amidon de maïs)*, helianthus annuus seed oil (huile de tournesol)*, sodium bicarbonate (bicarbonate de sodium)*, prunus armeniaca kernel oil (huile d’abricot)*, citrus aurantium amara flower oil (néroli), lavandula angustifolia (lavande) oil, melaleuca alternifolia leaf(tea tree) oil, tocopherols (vitamine E), , linalool**, limonene**. Les champs suivis d’un * sont issus de l’agriculture biologique

 

 

Test numéro 2 : Le déodorant « Fresh-up » fabriqué par Pachamamaï

Pachamamai déo fresh upFresh up est le déodorant solide phare de chez Pachamamaï. Comme Clémence et Vivien, les produits de cette marque sont tous fabriqués à la main et en France, à partir d’ingrédients naturels ou bio. La marque s’est fixé l’objectif de réconcilier les savoirs ancestraux et l’innovation cosmétique. Pachamamaï garantit des produits respectueux de l’homme, des animaux, et de la planète.

Le dédodorant Fresh up ressemble à un mini savon par son apparence et sa consistance. L’odeur à sec est carrément neutre, ce que moi et ma peau compliquée, on apprécie. Il faut vraiment poser le nez dessus pour percevoir une odeur plutôt argileuse. L’ingrédient botte secrète et un peu immrobable de ce déodorant naturel c’est l’argent ! En cosmétique, il permet de lutter contre les bacteries qui dégénèrent en mauvaises odeurs.

L’application de Fresh up se fait sur la peau mouillée. Attention pas sur peau trempée de transpiration ! Fresh up s’applique au sortir de la douche, après s’être enroulée une petite seconde dans son drap de bain. Le produit sèche immédiatement, en laissant une sorte de film non gras sur la peau. on peut s’habiller tout de suite après.

Il m’a fallu quelques jours pour apprivoiser cette application nouveau genredéodorants naturels efficaces. C ‘est un peu compliqué de savoir si on a mis la bonne quantité, mais au final, une fois le bon geste trouvé, tout roule.

Le fait qu’il n’ait pas de parfum me paraît intéressant car cela permet d’appliquer sa body cream au monoi tout de suite après sans craindre l’overdose olfactive.

Là encore j’ai testé ce déodorant naturel lors d’une journée piscine. Mon programme n’a pas changé : soleil, baignade, soleil, baignade, menacer courir après les enfants.

Bilan : une retouche en milieu de journée, toujours en prévention. Et aucun reproche à formuler à ce déodorant. Il est parfait. *atout ultime : inutile de le ziploc-iser pour un voyage en avion. Solide, il passe pareil qu’un savon, dans la trousse de toilettes !

 

Pachamamai : fresh up déo naturelPachamamaï est une marque française. Ses maîtres-mots : Bio, Ethique, Innovant, Naturel. Fidèle à ses engagements, y compris en interne, Pachamamaï est une société de type SCOP (coopérative).

Prix: 12,50 euros

Ingrédients :  bicarbonate de sodium, huile de coco*, tensio-actif naturel issu du blé, argile*, candelilla*, argent, huiles essentielles de pamplemousse*, géranium*, sauge* et vétiver*. Les champs suivis d’un * sont issus de l’agriculture biologique

Ou se procurer leurs produits : Sur l’e-shop de la marque et partout en France dans les boutiques spécialisées

 

 

Test numéro 3 : Le déodorant Fragrance Free de Schmidt

schmidt déo naturelLa société Schmidt cosmétique est une entreprise assez similaire à Apple. Tout a commencé non pas dans un garage, mais dans une cuisine de Portland dans l’Orégon. La marque a su faire son chemin jusqu’à devenir incontournable dans le domaine des cosmétiques bio et naturels. Son ambition : changer la façon de concevoir et d’utiliser les déodorants. Plusieurs fois récompensée par de nombreux prix dans le domaine de l’innovation ou de l’engagement éthique, la société n’en finit pas de faire parler d’elle, et toujours en bien. Son dernier défi : proposer d’offrir un déodorant tous les 5 contenants vides renvoyés, un peu comme le fait déjà Mac.

Revenons au déodorant.

L’application peut rebuter au début ( et on pense que c’est pour ça que le stick vient de sortir). La texture de Schmidt’s est plus difficile à appréhender: un peu sèche, cassante. Il faut donc prélever un petit peu de pâte, chauffer le produit entre ses mains pour le rendre tartinable. 

La texture se devine sur la photo ci dessous:

schmidt déo naturel

Une fois cette difficulté (légère) passée, sa tenue est vraiment excellente. Elle justifie amplement le succès quasi immédiat de ce produit. C’est le déodorant que j’utilisais (sauf en été), version sans parfum (fragrance free).

J’emploie le passé, car depuis, je ne l’utilise plus. Au bout de quelques mois, j’ai remarqué quelques petites irritations sur mes aisselles.

Pour le test de la canicule, j’ai remis le couvert, et malgré son « sans parfum », l’odeur a viré sur ma peau acide. Je ne sentais pas la transpiration, donc mission accomplie pour ce déodorant, mais j’estime que sentir un parfum qui a tourné ne fait pas partie du deal.

Je l’ai donné à une amie (coucou Sarah! ) elle est ravie, et adore la gamme. 

Schmidt est une marque US. 

Prix: 9,50 euros environ

Ingrédients :   Butyrospermum parkii (shea butter), Sodium bicarbonate (baking soda), Maranta arundinacea (arrowroot) powder, Theobroma cacao (cocoa) seed butter, Tocopherol (vitamin E), Humulus lupulus(hop) extract. 

Ou se procurer leurs produits : Partout en  France dans les boutiques spécialisées, y compris online

 

Prête à passer au naturel ? Notre conseil ultime

N’oubliez jamais, je répète n’oubliez JAMAIS de vous laver les mains après application. Surtout si vous prévoyez de vous toucher les yeux dans les minutes qui suivent.

J’ai fait l’erreur de me gratter l’œil après un passage de déo. Ca a beau être naturel et éthique, j’ai tout bien senti la douleur passer.

No Comments

Leave a Comment