10 signes qu’il est temps de changer de job

Ca ne se devine pas au premier coup d’oeil, mais la sensation s’est installée : besoin de tracer sa route loin de cette entreprise et de son open space. Changer de travail, changer de bureau, d’air, de collègues !

Les signes qui ne trompent pas:

1. La Fatigue

Vous êtes fatiguée pendant les heures de travail, à peine arrivée au bureau,  et aussi le dimanche soir.  Entre deux sessions de surf sur internet, votre journée est rythmée par des coups de pompe, des coups de mou.

2. La Grande forme

Par contre, le vendredi, à 17h30, vous avez soudain une patate d’enfer. Vive le Week-end !

3. Un déficit de Sommeil

Dormir, oui bien sûr, je suis au courant, merci ! Mais s’endormir en semaine –> Fail ! Dès que vous posez la tête sur l’oreiller le compte à rebours commence « Dans sept heures, j’y serai », « Dans cinq heures… »… Quand le réveil sonne, vous avez l’impression d’être hier soir. Seule petite lueur pour continuer : vous êtes un jour plus près du weekend.

4. L’envie

Vous jalousez secrétement tous les gens qui ont le sourire en partant travailler le lundi matin. Et tous les autres jours de la semaine aussi.

5. La machine à café en solo

D’ailleurs vous ne supportez plus vos collègues. Celui qui essaie de vous coincer dans le couloir pour raconter ses vacances de rêve, ou l’autre fayot, adepte du sharing,  qui vous met en copie de dizaines de mails qui ne vous intéressent pas

6. Une minute, c’est une minute.

Le matin, vous arrivez à 9H. NEUF HEURES ZERO ZERO. Pas 8h57 s’il vous plait. Ca fait trois minutes entières d’effort en moins à fournir et c’est toujours ça de gagné. Même principe en fin de journée. A 17h32, vous êtes déjà soit dans le bus, soit la main sur le levier de vitesse, sourire aux lèvres : JOURNEE TER-MI-NEE —> NEXT !

7. Grapiller des petites pauses 

Vous avez repris la cigarette juste pour pouvoir sortir du bureau plusieurs fois par jour

8. Votre fierté : ne rien montrer de tout ça

En réunion, vous jouez la femme invisible. Nouvelle doctrine approuvée tous les jours :  » Si on ne me voit pas, on ne me demande rien ». Par contre, « Si on me voit, j’envoie du pâté, niveau style ».

9. Vous développez de nouvelles stratégies (d’évitement)

Vos collègues vous accusent de botter en touche de plus en plus ouvertement. La semaine dernière, vous avez surpris la comptable en train de potiner devant la machien à café. Ca parlait de vous :  « si tu as besoin de rien, tu lui demandes ». Vous décidez de développer de nouvelles stratégies pour déléguer un maximum, l’air de rien

10. Vous avez ressorti votre CV

Au fond, vous en êtes persuadé(e), quelque part, il y a un job pour vous dans lequel vous pourrez briller, et épater tout le monde. D’ailleurs, on commence à le chercher quand, ce nouveau travail ?

Pour mettre toutes les chances de son côté et faire un CV d’enfer,  c’est par ici

No Comments

Leave a Comment